Règles TSA : comment organiser vos bagages ?

Un voyage en avion se prépare en amont. Peu importe votre destination, il existe des réglementations à respecter afin de pouvoir embarquer ou débarquer sans aucune contrainte. Celles-ci concernent aussi bien vos bagages en soute que le sac que vous emporterez en cabine. Dimensions réglementaires, nombre de sacs, poids à ne pas dépasser… Je vous en dis plus sur les éléments à maîtriser pour préparer efficacement vos affaires en vue de votre prochain voyage.

Les règles pour les bagages en cabine

Les bagages autorisés en cabine vous permettent d’emporter certains produits et un seul accessoire sous certaines conditions. Vous pouvez avoir droit à un ordinateur portable, un sac à main, des béquilles, ou un utilitaire qui pourra améliorer votre confort ou celui de votre bébé.

Vous avez aussi la possibilité d’emporter des liquides, des crèmes et des lotions à condition qu’ils soient présentés dans un sac en plastique. Il est recommandé d’utiliser une trousse de toilette transparente pour faciliter leur identification. Les tubes et les flacons utilisés ne doivent pas dépasser les 100 ml.

La règle est également valable pour les sprays, les lotions, les parfums et les huiles, le mascara, le gel douche, le dentifrice, ou tout produit pouvant avoir une consistance proche de ces produits. En avion, chaque voyageur a droit à un unique sac de liquide, dont la capacité ne dépasse pas le litre. Ce sac doit être présenté fermé, hors de votre bagage cabine au moment du contrôle de sécurité.

Il existe également d’autres règles à respecter pour embarquer en toute légalité. Si vous prenez un vol dans un aéroport américain, les seuls flacons autorisés sont ceux disponibles au format testeur. Les articles doivent être rangés dans la trousse en plastique, sans dépasser. Le sac transparent doit être laissé à portée de main, et facile à ouvrir.

voyage avion

Quelques exceptions à prendre en compte

Dans la majorité des cas, les produits de soins et de toilette, ainsi que les boissons achetées après votre contrôle de sécurité pourront être emportés à bord. Cela vaut uniquement pour les vols directs et ne peut donc être appliqué pour un vol avec correspondance où un autre contrôle de sécurité sera de rigueur.

Certains articles dépassant les 100ml peuvent être emportés, à condition d’être déclarés auprès de la TSA. Cette déclaration doit être effectuée au moment du contrôle et doit inclure les articles les plus simples tels que les jus de fruits ou le lait.

Déclarez également les médicaments et autres produits que vous devez emporter pour des traitements spécifiques. Dans ce cas particulier, vous devez être en mesure de justifier que les médicaments que vous emportez sont indispensables à votre santé. Un certificat de santé ou une ordonnance seront suffisants pour une acceptation de ces produits médicaux. Si vous avez besoin de dispositifs médicaux supplémentaires, ces outils devront pouvoir être rangés dans un unique bagage.

Depuis 2014, les voyageurs qui se rendent aux États-Unis et embarquent sur des vols avec correspondance ont le droit d’emporter des liquides aux quantités supérieures au format testeur. Cette exception concerne les marchandises achetées hors taxe et dont les emballages sont encore intacts.

Seuls les liquides pouvant être vérifiés au TSA peuvent être embarqués. Les flacons opaques en métal ou en céramique ne sont donc pas admis et pourront être confisqués. Si vous devez emporter des liquides qu’il est impossible de vérifier, il est recommandé de les intégrer aux bagages qui passeront à l’enregistrement. Notez cependant qu’en fonction de votre pays de destination, des restrictions supplémentaires pourront être appliquées pour les produits liquides, en aérosols, ou en gel.

Quelles règles pour les cadeaux ?

Les cadeaux que vous emportez dans votre bagage à main ne font pas exception à la règle. Comme tous les autres objets que vous emporterez, ils doivent passer par les mêmes contrôles. Dans la mesure où vous devez transporter des cadeaux, je vous recommande de ne pas les emballer en vue des divers contrôles.

Ces derniers doivent rester faciles à inspecter. Les exceptions et les restrictions varieront aussi en fonction de l’aéroport de départ. Devant l’administration américaine de sécurité des transports, les cadeaux en forme d’arme sont à proscrire. Ce sont des éléments sensibles qui peuvent être considérés comme des risques pour la sécurité.

Cela vaut aussi bien pour les répliques que pour les jouets ou les équipements sportifs. Évitez également d’emporter plus d’alcool que la limite autorisée. Cette réglementation est aussi applicable aux souvenirs de vacances emballés. En outre, les boissons alcoolisées sont invariablement confisquées par la TSA. Vous avez droit à 16 litres de bière, 4 litres de vin, ainsi qu’un litre de spiritueux.

securite aeroport

Le cas particulier des parfums

Les parfums figurent également parmi les produits sensibles qui peuvent être confisqués par la TSA. Au moment du contrôle, la douane vous rappellera les interdictions concernant la taille des liquides transportés, leur emplacement dans un sac transparent, ainsi que leur transport à l’écart des autres affaires à emporter.

Si vous devez transporter du parfum, il est préférable de vous en procurer auprès du Duty Free. Cette alternative coûtera moins cher et ne comptera pas dans le poids final de votre bagage à main.

Les réglementations autour des aliments en avion

Avant d’emporter des aliments dans vos bagages, il sera indispensable de vous renseigner par rapport aux réglementations des aéroports. Si les souvenirs alimentaires font toujours plaisir, ils ne peuvent s’emporter sans un minimum de précautions.

Les fromages, les foies gras et les viandes sont les premiers concernés. Selon les pays, les lois douanières et agricoles seront plus ou moins strictes. En cas de non-respect de la réglementation en ce qui concerne leur conditionnement, leur poids ou leur déclaration, ces produits pourront être jetés. Les fromages au lait cru ne sont pas admis dans de nombreux pays, dont le Canada et les États-Unis.

En général, seules les versions pasteurisées sont autorisées. Les chocolats et les gâteaux sont plus faciles à emporter. Ces produits n’ont pas de difficultés à passer la douane. Les produits alimentaires ne présentant pas de risques sanitaires ou de sécurité sont communément admis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *