Les capitales d’Amérique centrale valent-elles le détour ?

Les capitales d'Amérique centrale valent-elles le détour
Crédit : Loïc Chetail

 

Les premières images qui nous viennent à l’esprit quand on pense à l’Amérique centrale sont certainement celles de pyramides mayas cachées au cœur de jungles luxuriantes, et celles de volcans fumants, de plages paradisiaques et de lacs splendides. Bref, on imagine surtout une nature riche et intacte, pleine d’animaux multicolores, de plantes aux formes étranges et de paysages à couper le souffle. Et bien, on aurait tout à fait raison, car ce sont la beauté de ses réserves naturelles et de ses sites archéologiques coupés du monde qui font tout le succès et le charme des pays d’Amérique centrale.

La plupart des voyageurs ne passent ainsi en général qu’une seule journée dans les capitales, en transit, n’en voyant bien souvent que les aéroports. Mais ont-ils raison de faire l’impasse sur ces cités méconnues, dont on ignore jusqu’au nom avant d’y avoir fait escale ? La réponse n’est pas aussi simple qu’un oui ou un non, alors voici le détail des capitales des pays d’Amérique centrale et celles qui valent le détour ou non.

 

panama

Le Panama

On commencera notre étude depuis le sud, pour remonter jusqu’au nord. La première de ces capitales est donc celle du Panama, baptisée simplement Panama City. Entre son quartier des affaires aux gratte-ciels tous plus impressionnants les uns que les autres, son esplanade remplie de palmiers et de bancs longeant le Pacifique, et son quartier ancien, classé au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO, Panama City est peut-être la ville d’Amérique Centrale avec le plus d’activités à faire. Elle est un savant mélange entre modernité et histoire.

Ainsi, au gré d’une seule promenade, vous pourrez passer des bâtisses les plus luxueuses aux marchés aux poissons typiques, qui attirent aussi bien touristes que commerçants. Et bien sûr, le canal du Panama, la star du pays, est à une distance modeste de bus et reste un must-see à aller visiter : c’est l’occasion pour en apprendre plus sur l’incroyable construction de cette prouesse architecturale, notamment grâce au musée dédié à celle-ci. Les immenses cargos passant sous votre nez à travers le canal sont toujours une expérience intéressante à découvrir.

San_Jose_Temple_by_Jairo_Hernandez
Crédit : Wikiemedia by Jairo Hernández, CC BY-SA 3.0

Le Costa Rica

En remontant au nord, on arrive au Costa Rica, et sa capitale, San José. Le Costa Rica est le pays le plus touristique du continent, mais bien plus pour ses parcs nationaux jalonnant tout le pays que sa capitale où les Costaricains travaillent. Pour cette raison, il y a moins à faire à San José, à part un petit tour dans les rues piétonnes du centre et quelques églises et places à visiter, la ville est surtout utilisée pour planifier son voyage à travers le reste du pays. Mais si vous n’êtes pas contre une petite fête, San José est réputée pour ses week-ends arrosés où vous pourrez vous joindre à la masse des âmes festives et, même si le guaro, l’apéritif local, coule à flots, l’ambiance est toujours bonne et sûre.

Le Nicaragua

Tout aussi beau que le Costa Rica, mais moins réputé, le Nicaragua a aussi une capitale dont la réputation est parfois bancale : Managua. Difficile cette fois de donner tort à ceux qui insistent pour vous dire qu’il ne faut pas perdre son temps à Managua, car il y a effectivement très peu à faire ou à voir, car la ville a été quasi totalement détruite par un tremblement de terre dans les années 1970, et la reconstruction n’a jamais vraiment eu lieu. Cette tragédie aura coupé le développement du pays, mais encore plus celui de la capitale qui n’est aujourd’hui qu’un gigantesque village, aux infrastructures dépassées. Pour voir une jolie ville au Nicaragua ou faire la fête, préférez Leon ou Granada.

Le Honduras

Le Honduras est un pays que peu de monde connaît et que l’on survole généralement dans le cadre d’un transfert aérien. Pourtant, même dans la capitale, Tegucigalpa, vous ne verrez que des gens aimables et heureux, à condition bien sûr d’éviter la périphérie. Avec des montagnes tout autour rendant le paysage autour d’elle splendide, Tegucigalpa est une agréable ville pour y passer quelques jours. C’est l’occasion de faire un tour à travers les parcs et cathédrales, et surtout pour se mêler aux Honduriens et perdre son apriori à leur propos. Tegucigalpa est aussi connue pour être la ville la plus festive du continent, alors n’hésitez pas à sortir le weekend pour vous déhancher sur du reggaeton dans les nombreux bars et clubs de la ville, mais déplacez-vous toujours en taxi.

13440821895_503641818b_b
Crédit : Flickr

Le Salvador

San Salvador, capitale du Salvador, est le mélange parfait de toutes les autres capitales. À la fois centre d’affaires et remplie de banlieues arachnéennes, mais aussi agréable pour quelques balades à travers le centre-ville et des sorties les vendredis et samedis soirs, elle est peut-être la plus discrète et la plus normale de toutes. Ce qui est à la fois un compliment mais qui veut aussi dire qu’une paire de jours à San Salvador est suffisant.

Le Guatemala

Enfin, au Guatemala, la capitale, Guatemala City, n’st pas un spectacle immanquable. Tout est concentré dans l’ancienne capitale du pays, à une heure de là, Antigua Guatemala. Ruines, vues spectaculaires sur la ville et les volcans environnants, artisanat et traditions, clubs et bars, places et monuments, tout est à Antigua et même les habitants de Guatemala City s’y rendent fréquemment, dès qu’ils en ont l’occasion, pour abandonner la capitale qui n’a qu’un intérêt qu’économique mais pas touristique.

Et selon toi, quelles sont les capitales d’amérique du sud qui méritent le détour ?

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *