Un weekend pour découvrir Bordeaux et ses quais

decouvrir-bordeaux-weekend-quais.jpg

Affectueusement appelée « la belle endormie » en raison de sa douceur et de sa quiétude, Bordeaux est une incontournable destination de vacances. En dehors du fait que la vie y est plus agréable, la ville est une véritable banque d’histoires portuaires. Et elle n’est pas accessible seulement les vacances. Vous pouvez vous y rendre à n’importe quel moment de l’année en solo ou avec votre famille. Les quais ont été aménagés pour se prêter à de nombreuses activités ludiques, des festivités et des découvertes. Pour vous aider, je vous donne un aperçu des lieux à visiter et des choses à faire pendant une visite sur les quais de Bordeaux.

S’offrir un moment de détente sur les quais de la rive gauche

Étendus sur une bande longue de 4,5 km et large de 80 m qui court de la gare de Saint Jean aux bassins à flot, les quais de la rive gauche offrent une ambiance verdoyante très séduisante. Si vous avez un weekend de disponible, vous devriez y amener votre famille. C’est l’endroit idéal pour de nombreuses activités ludiques et pour des festivités.

Vous pourrez alors vous balader sur les vastes pelouses et dans les parcs puis voir les beaux jardins aménagés le long du fleuve. Vous pourrez aussi faire du jogging, des promenades à pied en famille, des balades à vélo ou en rollers, etc. Il y a même des jeux pour les enfants. Bref, c’est le lieu propice pour la fête, pour le rêve et pour la magie.





Par ailleurs, entre travaux de rénovation et de réhabilitation, les quais de la Garonne continuent de se parer de leurs plus beaux atouts. Du côté sud de la rive gauche de Bordeaux, sur le quai de Paludate et non loin de la gare Saint-Jean, de nouvelles infrastructures sont déployées autour des anciens abattoirs de la ville : la Halle Boca.

Découvrez la Halle Boca au quai de Paludate

La Halle Boca, c’est un complexe commercial construit sur 6 700 m² et dédié aux affaires, à la gastronomie et à l’accueil des visiteurs. Si vous êtes à Bordeaux ou si vous y faites un tour en weekend, je vous conseille d’aller voir à quoi ressemble cette merveille.

La Halle Boca comprend plusieurs restaurants, un foodcourt, une piscine, un magnifique hôtel 4 étoiles, plusieurs bureaux, des crèches, des auberges de jeunesse, etc.

Si vous avez l’appétit, je peux vous assurer que vous allez adorer vous restaurer chez Babette, sur le quai de Paludate. Personnellement, quand je vais à la Halle Boca, je fais toujours une escale là-bas. Je trouve les mets bien plus appétissants que ce qui s’offre ailleurs.

Découvrez le riche patrimoine historique et culturel de Bordeaux

Comme vous l’avez remarqué, les quais du port de la Lune sont une banque d’histoires. Pour plonger au cœur de ces dernières, je vous conseille d’aller à Saint-Pierre, le centre historique de la ville où plusieurs édifices aux façades XVIIIe siècle ont été inscrits par l’UNESCO au patrimoine mondial depuis 2007.

Je vous conseille également d’aller voir le miroir magique ou le miroir d’eau. Personne ne vient sur les quais de la Garonne sans voir cette merveille, car il s’agit de l’un des lieux les plus populaires. Il s’agit d’une machinerie imaginée par Michel Corajoud en 2000, une dalle de plusieurs centaines de mètres carrés où une pellicule reflète l’architecture classique du port de la lune au XVIIIe siècle.

Le quai des marques pour faire du shopping et pour s’amuser

Si vous avez envie de consacrer un weekend au shopping, faites un tour sur le quai des marques. C’est essentiellement un lieu commercial où on retrouve pratiquement toutes les marques à des prix intéressants.

Plus intéressant encore, le parking et l’arrêt de tram sont à peine à quelques encablures de là. Vous allez donc pouvoir y accéder facilement et si vous avez un véhicule, vous n’aurez pas à parcourir des centaines de mètres à pied avant de faire des achats.

C’est clair, la splendeur de Bordeaux est incontestable. Avec ses quais pleins d’histoires et de couleurs, elle scintille de mille feux. Pourtant, il y a quelques années seulement, Bordeaux était le genre de ville qu’on pouvait appeler « une ville noire ». Elle fleurissait et attirait des peuples de divers horizons, tant elle était source de richesse, mais derrière cette richesse se dressait une histoire plutôt sombre.

Bordeaux : une histoire réécrite à l’encre de lumière

Bordeaux dans son état actuel est une histoire réécrite à l’encre de lumière. En effet, le port de Bordeaux n’a pas toujours été le carrefour bordelais de la détente et de l’évasion tel qu’on le connait aujourd’hui.

L’histoire de la ville reste intimement liée à celle de ce port, qu’on appelle encore le port de la Lune en référence à la forme de croissant que décrit la Garonne pendant qu’elle passe dans la ville. Ce port a toujours été le carrefour européen des échanges commerciaux, culturels et politiques. Et quels échanges alors ?

C’était sur les quais de Bordeaux que se faisait la redistribution des matières premières provenant des continents lointains ainsi que des denrées alimentaires provenant des terroirs du Sud-Ouest. De ces mêmes quais, les marchandises repartaient aux extrémités de la France, de l’Europe du Nord et du monde en général.

Plusieurs peuples se sont invités, motivés par les opportunités économiques qui s’offraient au bord des eaux de la cité. Très vite, Bordeaux est devenue une ville cosmopolite.

Mais au fond, c’est sur la traite négrière que Bordeaux a bâti cette renommée. Entre 1685 et 1826 seulement, de grandes richesses se sont très vite construites en quelque 508 expéditions.

D’une part, c’était le commerce des denrées coloniales qui enrichissait et d’autre part, c’était le travail des esclaves amenés sur le port de Bordeaux et vendus à des propriétaires de plantations. Bordeaux était une ville noire.

Et quand on revoit aujourd’hui ces restaurants, ces pelouses vertes, ces parcs, ces jardins, ces grands magasins et ces hôtels érigés autour de ce même port de la Lune, on ne peut pas s’empêcher d’être impressionné par la magie de la métamorphose. D’autant plus que des épaves de bateaux et d’autres éléments historiques sont toujours là, permettant de mieux saisir l’histoire sur une toile de fond de détente et d’évasion.

4.50 avg. rating (91% score) - 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *