Comment préparer son voyage pour chasser les plus belles aurores boréales en Islande ?

comment préparer son voyage pour chasser les plus belles aurores boréales en islande

Les aurores boréales sont un spectacle naturel fascinant qui attire des milliers de chasseurs d’aurores chaque hiver. Pour maximiser vos chances de voir ce phénomène magique, il est essentiel de bien préparer votre voyage.

Choisir la meilleure période pour observer les aurores boréales

La période idéale pour observer les aurores boréales se situe autour du cœur de l’hiver, notamment autour du mois de janvier. Les jours sont courts, et les longues nuits augmentent considérablement vos chances de repérer ces lumières spectaculaires. En règle générale, les aurores apparaissent en fin de journée, vers 17 ou 18 heures. Il est important de surveiller les prévisions météorologiques locales. Le site Internet du Bureau météorologique islandais fournit des informations précieuses sur l’indice auroral. Si cet indice est faible (autour de 1), il vaut mieux rester confortablement installé près d’un feu avec un verre de Brennivín plutôt que de braver le froid inutilement. Mais si l’indice atteint 7 ou 8 sur 9, préparez-vous pour une longue nuit d’observation remplie de magie céleste.

Pour ceux qui préfèrent éviter les tracas de l’organisation, décider de faire son voyage organisé en Islande peut être une excellente solution. Ces circuits accompagnés offrent des conseils d’experts et des itinéraires optimisés pour augmenter les chances d’admirer les aurores boréales.

Se préparer pour des nuits froides et longues

L’Islande en hiver peut être extrêmement froide, il est donc indispensable d’être bien équipé. Un manteau épais, des sous-vêtements thermiques, des gants, des bonnets et des bottes chaudes sont indispensables. N’oubliez pas de prendre des chaufferettes portables pour garder vos mains et vos pieds au chaud pendant les longues veilles nocturnes. Si vous êtes un amateur de photographie, capturer une aurore boréale nécessite certaines compétences techniques. Utilisez un trépied pour stabiliser votre appareil photo et augmentez la sensibilité ISO au maximum. La vitesse d’obturation doit être réglée entre 10 et 30 secondes pour capturer pleinement la splendeur des aurores. Consultez des guides spécialisés pour optimiser vos paramètres selon les conditions spécifiques de la soirée.

Comment optimiser ses chances de voir une aurore ?

Avant de choisir un endroit où vous installer pour observer le ciel, assurez-vous que le lieu soit dégagé de toute pollution lumineuse. Plus l’endroit est sombre, meilleures seront vos chances d’apercevoir des aurores. Loin des villes et des sources de lumière artificielle reste le meilleur choix. En général, les aurores peuvent débuter dès la tombée de la nuit. Arrivez tôt sur votre lieu d’observation pour avoir le temps de vous installer et de tester vos équipements photographiques. Ne désespérez pas si vous ne voyez rien dans l’heure qui suit; parfois, la patience est récompensée par un spectacle plus tardif dans la nuit.

Quelques conseils pour les plus novices

Pour les novices, détecter les premières phases d’une aurore peut être un défi. Si vous ne savez pas par où commencer, utilisez votre appareil photo comme une aide visuelle. Prenez quelques photos du ciel et vérifiez si des traînées colorées apparaissent sur vos clichés. Si c’est le cas, félicitations, vous êtes en présence d’une aurore boréale !

Partir avec un groupe ou rejoindre une communauté d’observateurs expérimentés peut enrichir votre expérience. Non seulement vous bénéficierez de leurs conseils et de leur savoir-faire, mais vous pourrez également partager l’émerveillement et l’excitation d’assister ensemble à ce phénomène extraordinaire.

Donnez une note !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *