Ethiopie : Les plus beaux volcans où randonner absolument

Ethiopie : Les plus beaux volcans où randonner absolument

L’Ethiopie est un pays sublime offrant une nature entièrement préservée du tourisme de masse. Les volcans d’Ethiopie font incontestablement partie des merveilles du monde à découvrir pour les trekkers chevronnés. Encore peu connus, car situés sur des zones difficiles d’accès et plutôt inhospitalières, ces derniers sont peu fréquentés et leur découverte peut donc se faire au calme, entre voyageurs responsables, amoureux de la nature et des vacances sportives. Pour découvrir pleinement la beauté des terres éthiopiennes, voici quelques conseils sur les circuits de randonnée à faire pendant votre voyage d’aventure.

Le volcan Erta Alé

C’est au nord du pays que vous découvrirez les plus beaux volcans d’Ethiopie. Le volcan Erta Alé s’impose comme un incontournable de votre séjour. Celui-ci marque les esprits pour son immense lac de lave permanent, qui offre un spectacle absolument unique. L’ascension à pied du volcan Erta Alé se fait en environ 4h et son niveau de difficulté reste accessible à tous les niveaux de randonneurs. L’idéal est de partir aux alentours des 18h. Cela permet non seulement de moins souffrir de la chaleur, mais donne également la possibilité de dormir au sommet, et pouvoir ainsi admirer le lever du soleil sur le lac de lave le lendemain matin. L’expérience peut sembler risquée, c’est la raison pour laquelle elle nécessite une autorisation préalable et l’étude rigoureuse de l’état d’activité du volcan. Il est donc important de bien choisir son guide afin de pouvoir compter sur un excellent encadrement. Pour partir en toute sécurité, vous pouvez choisir d’organiser votre voyage en Ethiopie avec Huwans clubaventure, qui propose différents itinéraires pour découvrir le pays loin des sentiers battus tout en gérant très bien les différents risques liés au trekking. Les guides sont en effet des locaux connaissant parfaitement les dangers du pays et encadrant très bien leurs groupes.

Une fois au sommet, la ballade sur le cratère permet d’observer différentes formes d’activités comme des projections et coulées de lave. Le résultat est saisissant et troublant de beauté.





 

 

En redescendant vers le désert du Dakanil, le trek peut se poursuivre avec le volcan Dallol, autre merveille volcanique d’Ethiopie. On pourra passer par Amadela, petit village d’exploitation saline, et repartir depuis Mekele.

 

Le volcan Dallol

Le désert du Dakanil est réputé pour être l’un des points les plus chauds du Globe. Après avoir dépassé le lac Asalé (lac salin parfois à sec), on peut commencer à voir les caravanes qui arrivent d’Amadela pour charger les plaques de sel. La zone de Dallol, particulièrement aride, atteint régulièrement les 45° à l’ombre : impossible de prendre ce chemin sans disposer d’un bon équipement de randonneur et d’une quantité suffisante d’eau pour éviter le risque de déshydratation. La traversée est difficile et réclame surtout un mental fort pour réussir à faire fi de la chaleur et continuer à avancer malgré la lourdeur de la température.

La zone de Dallol a progressivement été asséchée car en communication avec la mer Rouge lors de son isolement : aujourd’hui, elle se situe donc en dessous du niveau de la mer, à -160 mètres. De nombreux niveaux de sel s’y sont déposés. Des minéraux acides se mélangent au soufre et au sel, créant un mélange de couleurs unique qui fait le charme et la beauté du volcan Dallol : blanc, jeune, vert et rouge ocre s’entremêlent pour former en ensemble géologique absolument singulier. Dallol offre à n’en pas douter un paysage unique sur Terre, que l’on aurait sûrement plus de chances de retrouver sur Mars ou Jupiter.

L’hostilité de la terre rend impossible toute forme de vie sur le site. C’est aussi une des raisons pour lesquelles le volcan est encore peu visité : malgré notre désir de vouloir contempler le spectacle durant plusieurs heures, le niveau d’acidité se fait rapidement ressentir. Les picotements des yeux, du nez et de la gorge indiquent l’heure du départ du retour. Le Dallol est composé d’éléments extrêmement dangereux et il est donc, là encore, très important d’être bien encadré pour ne pas s’approcher trop près des effluves nocives pour la santé.

 

 

 

Au-delà des volcans d’Ethiopie

Erta Alé et Dallol sont les deux volcans d’Ethiopie sur lesquels il est possible de randonner en mesurant les risques. L’activité des autres volcans du pays les rend trop dangereux à la visite et il est donc sage de s’en tenir au trek de Erta Alé à Dallol, qui reste dans tous les cas l’une des plus belles randonnées d’Ethiopie.

Mais l’Ethiopie a d’autres randonnées pédestres à offrir et il est possible de prolonger son trek en passant par les montagnes pour atteindre les plateaux d’Abyssinie et le Tigray. Sur sa route, on découvre des lieux de culte qui parsèment la région. Leur architecture s’adapte au terrain et le tourisme prend une dimension plus culturelle après ces longues marches en pleine nature.

Partir en voyage en Ethiopie offre de nombreuses possibilités pour admirer une vaste variété de paysages : alors qu’au Nord, vous aurez l’occasion de découvrir des volcans d’une beauté stupéfiante en terre hostile, au centre, vous pourrez découvrir les églises creusées dans la roche de Lalibella et les montagnes du Simiens. Tandis qu’au Sud, vous pourrez découvrir les terres beaucoup plus fertiles de la vallée de l’Omo et visiter son parc naturel, qui abrite un site préhistorique exceptionnel, ou encore les magnifiques lacs de la vallée du Rift.

Terre d’Afrique, le pays exige cependant de prendre quelques précautions avant de partir. Découvrez nos conseils pour organiser votre voyage en Afrique.

 

 

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *