Voyager sur les traces des templiers

les templiers voyage

L’influence des Templiers se constate aujourd’hui encore sur de nombreux éléments du patrimoine mondial. Ces perles historiques se retrouvent aussi bien dans le secteur public que dans le privé, enregistrant des centaines d’années d’histoire. Si le temps a irrémédiablement laissé des marques, les lieux liés aux templiers continuent à fasciner.

Commençons à Paris, tout simplement !

Une partie de l’histoire de Paris est indissociable de celles des templiers. Plusieurs spots à travers la ville lumière rappellent leur existence. En dehors du square du Temple et de la station de métro du même nom, vous pourrez aussi visiter la rue des Fontaines-du-Temple ou celle de la Vieille-du-Temple. À Paris, les endroits liés à l’histoire et à l’époque des templiers conservent des vestiges parfois improbables. Si vous vous rendez à l’est du square du Temple-Elie-Wiesel, vous trouverez les dernières traces de la tour du Temple. Ces vestiges, situés juste en face de la mairie, disparaissent peu à peu. Près de la Seine, vous pourrez aussi admirer l’endroit où la toute première colonie des Templiers avait été fondée. Plus étonnant encore : le parvis de Notre-Dame est notamment connu comme étant l’endroit où Jacques de Molay avait reçu sa condamnation.

Puis, un petit tour à Londres

La capitale anglaise réserve aussi de belles surprises ! Si vous désirez voyager sur les traces des templiers sans trop vous éloigner, un petit séjour à Londres sera le meilleur compromis ! commencez par visiter l’église du Temple de Londres, une œuvre des Templiers bâtie au cours du XIIe siècle. La célèbre bâtisse se divise en 2 parties : la première accueille l’église ronde originale, et l’autre un pan rectangulaire érigé environ 50 ans plus tard. Depuis sa création, la nef originale a accueilli les cérémonies d’initiation de l’ordre. Le site londonien compte aussi des tombes de chevaliers, dont celle Guillaume le Maréchal, aujourd’hui encore considéré comme un des templiers les plus influents de son époque.

Et finissons à Jérusalem

Nous ne pouvons évoquer le voyage sur le thème des templiers, sans inclure Jérusalem dans le parcours. Cette vieille ville médiévale est sans doute celle où les découvertes sont les plus intéressantes. C’est à Jérusalem, dans la mosquée al-Aqsa bâtie en 637 que l’ordre avait établi ses quartiers. Surnommée « La mosquée lointaine », la construction est nichée dans la partie sud de l’esplanade des mosquées. Plus tard, l’endroit a été rebaptisée « Templum Domini », confirmant la présence de l’ordre. La mosquée a longtemps été confondue avec le Temple de Salomon. Si le retour de Saladin au pouvoir avait accéléré la suppression des traces de l’occupation par les Templiers, quelques vestiges ont subsisté. C’est notamment le cas d’une inscription demeurée indescriptible, et d’une de Gérard de Ridefort. La fameuse pièce avait été découverte dans au milieu des années 20, entre deux assises d’un des plus vieux piliers de la coupole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *