Trois parcs à découvrir durant un séjour au Costa Rica

Le Costa Rica est un petit pays de l’Amérique centrale qui ne cesse de fasciner les amoureux de la nature. Cette contrée est une destination de rêve pour faire de l’écotourisme. En effet, elle regorge de magnifiques zones protégées où les vacanciers auront la chance de se dépayser et découvrir la richesse naturelle exceptionnelle de ce territoire.

Parmi les réserves qui méritent le détour dans cette partie du continent américain, il y a le parc national Braulio Carrillo. Ce havre de paix d’une superficie d’environ 475 km se trouve à proximité de la ville de San José. Il présente la plus importante biodiversité de la planète.

Dans cet endroit, les routards pourront admirer pas moins de 515 spécimens d’oiseaux tels que le toucan à carène, l’ara Macao, l’aigle orné et l’ara de Buffon. Les estivants qui explorent ce site durant leur voyage au Costa Rica ont également la possibilité d’observer diverses espèces de mammifères comme le puma, l’ocelot, le coyote et le paresseux.





Le parc national de Chirripó, un joyau écotouristique du Costa Rica

Le parc national de Chirripó est une adresse à ne pas manquer pour les écotouristes qui aiment voyager au Costa Rica. Cette zone protégée couvrant une surface d’environ 500 km² se situe dans la cordillère de Talamanca, dans le sud du pays. Elle compte de nombreuses variétés de plantes épiphytes et épineuses ainsi que des arbres à feuilles persistantes.

Dans cette réserve de biosphère, les aventuriers peuvent partir à l’assaut du Cerro Chirripó. Avec ses 3 820 m d’altitude, ce mont est le point culminant du territoire costaricain. Il attire, chaque année, des alpinistes qui veulent atteindre son sommet.

Plusieurs itinéraires permettent aux routards de se rendre sur la cime principale de cette montagne. En empruntant l’une de ces routes, les amoureux de la nature auront l’opportunité d’admirer diverses espèces de mammifères, à l’instar du capucin, du singe-araignée, du coyote et du puma. Les vacanciers croiseront également de plusieurs spécimens d’oiseaux, à l’exemple du quetzal et de la harpie féroce.

Le parc national Manuel-Antonio, une merveille naturelle du Costa Rica

Le parc national Manuel-Antonio est un immanquable pour les écotouristes lors de leurs voyages au Costa Rica. Cette petite aire protégée d’une superficie de près de 16 km² se trouve dans la province de Puntarenas, au sud de la métropole de San José.

Elle fut classée parmi les 12 plus belles réserves de la planète selon le magazine américain Forbes. Dans ce havre de paix, les routards pourront admirer diverses variétés de plantes telles que le Calophyllum brasiliense, l’Hymenaea courbaril, l’Avicennia germinans et le Laguncularia racemosa.

Les globe-trotters ont également la possibilité d’apercevoir plusieurs espèces de mammifères et de reptiles comme l’iguane noir, le raton laveur, les paresseux à trois doigts et le basilic commun. Par ailleurs, les vacanciers qui visitent cet endroit ont l’opportunité de se détendre sur l’une des magnifiques stations balnéaires de ce site. Ces plages sont propices à la baignade, au bronzage et au snorkeling. À titre d’information, le parc national Manuel-Antonio, possède une partie marine s’étendant sur 55 000 ha.

Retrouvez notre article sur les joyaux du Costa Rica !

5.00 avg. rating (96% score) - 1 vote
1 pensée sur “Trois parcs à découvrir durant un séjour au Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *