Partir à l’étranger avec sa voiture : quelle assurance auto ?

assurance auto à l'étranger

Vous souhaitez réaliser un road trip au volant de votre voiture et découvrir une destination en toute indépendance. Ce choix de séjour vous laissera certainement des souvenirs impérissables. Pour autant, il importe de se renseigner soigneusement avant votre départ sur votre couverture en cas de pépin. Voici tout ce que vous devez savoir sur votre assurance auto à l’étranger.

La carte verte : le sésame indispensable

La carte verte est un papier qui vous est systématiquement remis dès lors que vous souscrivez à une assurance auto comme la Maaf. Il s’agit d’un document international, qui permet aux assurés de continuer à bénéficier de leur protection à l’étranger. La carte verte est également appelée certificat d’assurance. Il vous faut l’apposer sur votre pare-brise de manière visible, et pouvoir la produire dans les pays dans lesquels vous circulerez. Elle atteste que vous bénéficiez de la garantie responsabilité civile vis-à-vis des tiers : si vous êtes à l’origine d’un dommage, votre assurance couvrira les dégâts occasionnés à votre victime.

Dans tous les pays de l’Union Européenne, ainsi que dans un certain nombre d’autres pays marqués sur votre assurance (Suisse, Andorre, Islande, Liechtenstein, Norvège), votre carte verte vous permet d’être couvert pour une durée maximale de quatre-vingt-dix jours. Attention, si vous vous rendez dans certains pays, il vous faudra la montrer à la frontière du pays que vous traverserez : c’est le cas de la Russie, de la Serbie, de la Turquie, du Monténégro, de la Tunisie, d’Israël, du Maroc, de l’Iran, de la Moldavie, de l’Albanie, de l’Ukraine, de la Bosnie Herzégovine ou de l’Ukraine.

Au dos de ce document figure une liste de pays dont certains sont barrés. Sachez que si vous êtes amené à circuler dans ces pays, vous ne serez pas couvert par votre contrat d’assurance. Il est possible néanmoins de demander à votre assureur un avenant à votre contrat qui vous permettra d’être assuré également dans ces pays. Vous pouvez également souscrire à un contrat local spécifique.

Garantie tous risques

En vous déplaçant dans les pays qui ne sont pas barrés sur votre carte verte, vous bénéficiez automatiquement de la garantie responsabilité civile, c’est-à-dire que votre assureur prendra en charge les dégâts que vous avez occasionnés à des tiers. En revanche, le fonctionnement est légèrement différent en ce qui concerne le remboursement des dégâts réalisés sur votre propre véhicule.

Pour le remboursement de ceux-ci, votre couverture peut être variable en fonction des pays traversés. Il convient avant votre départ de vérifier auprès de votre assurance l’étendue de votre couverture dans la destination où vous souhaitez vous rendre.

Faut-il souscrire à des garanties spécifiques ?

Il peut être utile de vous couvrir en parallèle de votre contrat par des garanties spécifiques. Ainsi, une garantie vous permettant d’être rapidement rapatrié dans votre pays d’origine en cas d’accident peut s’avérer très utile.

Vous pouvez également étudier la possibilité de souscrire à une garantie réparation, en vérifiant que cette option comprend bien le rapatriement de votre véhicule en France et le prêt d’un véhicule de location durant toute la durée de la réparation.

Enfin, une garantie juridique est une option nécessaire, en cas de conflit avec un tiers. Vous pourrez faire appel à un avocat maîtrisant parfaitement la législation de votre pays d’accueil et résoudre les conflits de façon simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *