Voyage enchanté à Iguazú





Visiter les Chutes Iguazù

Que diriez-vous de vous évader quelques jours  au cœur d’une des nouvelles merveilles du monde ? C’est dans une forêt tropicale à la végétation luxuriante que cet ensemble de 275 cascades vous accueille pour vous faire découvrir un joyau naturel, les Chutes d’Iguazú.

Géographie

A cheval sur trois pays, les chutes d’Iguazú ou Iguaçu au Brésil, forment une frontière naturelle avec l’Argentine, le Brésil et le Paraguay. Dans chaque pays un parc national les protège. Le parc argentin est situé dans la province de Corrientes à 17 km de Puerto Iguazú. Le parc brésilien, lui, est situé à17 km de la ville Foz do Iguaçu. Les chutes ont été classées en 1984 Patrimoine naturel par l’Unesco. Les deux villes sont frontalières mais complètement différentes, la ville argentine est plus tranquille et paisible que sa  consœur brésilienne plus importante. Les chutes se situent dans le confluent des fleuves Iguazú et Paraná. Elles sont apparues il y a environ 200 000 ans à la suite d’une faille qui a donné naissance dans un premier temps à la célèbre Garganta del Diablo puis à une série de 270 cascades.

Vous avez affaire à un climat subtropical alors pensez à vous protéger du soleil et des moustiques qui n’hésiteront pas à vous dévorer !

 

chutes-de-iguazu

Pour la petite histoire

Les chutes ont été découvertes en 1542 par l’explorateur espagnol Alvar Nuñez Cabeza de Vaca qu’il baptise Saltos de Santa Maria. Par la suite au XVII e siècle, l’ordre religieux des jésuites entreprend l’évangélisation des Amérindiens  à la frontière des trois pays. Le film de Roland Joffé, raconte parfaitement cette expérience historique avec des scènes tournées au cœur même des chutes.

Les chutes d’Iguazú ont également fait l’objet de nombreuses légendes. Une des plus anciennes, une légende guarani, raconte qu’autrefois le fleuve étant habité par un serpent nommé Boi. Chaque année une des jeunes filles du village voisin lui était sacrifiée et jetée dans la rivière. Un jour le jeune Taroba tomba amoureux de la jeune fille promise à Boi, Napi. Les deux amants s’enfuirent à bord d’un radeau sur le fleuve. Le serpent furieux interrompit le cours du fleuve créant les chutes et changeant les deux amants en arbre. Il se cacherait dans la Garganta del Diablo et veille à ce que les amoureux ne se retrouvent jamais.

Découvrir le côté brésilien

chutes-iguazu-bresilNous vous recommandons de visiter le côté brésilien en premier. Celui-ci vous offre une vision panoramique sur la jungle tropicale et l’ensemble des chutes. Empruntez le chemin de las Cataratas, après 1 200 m de sentier vous atteignez la Garganta del Dibalo que vous approchez davantage que du côté argentin. Une demi-journée suffit pour visiter le parc côté brésilien. S’il vous reste du temps rendez-vous dans le Parque de los Aves, c’est un décor féerique qui vous entoure avec une multitude d’oiseaux et papillons multicolores qui virevoltent autour de vous. Des survols en hélicoptère sont proposés ainsi vous avez une autre vision des chutes.

Découvrir le côté argentin

chutes-iguazu-argentineLe côté argentin regroupe la majorité des chutes soit 80%. Vous entamer le circuit par un sentier de 600 m qui vous emmène au cœur des chutes. C’est une végétation luxuriante, les odeurs et les bruits de la forêt tropicale qui vous accueillent et éveillent tous vos sens. En chemin, il n’est pas rare de croiser des petits coatis qui viennent vous réclamer de la nourriture et de rencontrer des caïmans qui se prélassent au soleil. Vous pouvez voir également des singes, des iguanes et même des jaguars si vous avez de la chance.

Plusieurs circuits sont proposés avec chacun leurs spécificités. Tout d’abord prenez le circuit inférieur qui vous conduit au pied des chutes. Après avoir monté des escaliers sur 1 700 m vous arrivez à un petit embarcadère où vous pouvez prendre un bateau qui vous conduit sous les chutes San Martín, Bossetti et Dos Hermanas, émotions et petite douche sont au rendez-vous. Le circuit supérieur au contraire suit les chutes sur 650 m et vous dévoile une vue panoramique époustouflante sur les cascades. C’est impressionnant ! Ensuite vous empruntez une passerelle sur 1 km et vous arrivez à la célèbre Garganta del Diablo, le clou du spectacle.

Les soirs de pleine lune, le parc ouvre ses portes pour un dîner romantique au clair de lune face aux chutes.

S’il vous reste du temps libre, nous vous conseillons de vous rendre dans la province de Corrientes pour y visiter les missions Jésuites inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco. Cependant si vous préférez la nature et les animaux alors vous serez au paradis aux Esteros del Ibera. C’est un véritable safari animalier !
Plus d’informations : http://www.argentina-excepcion.com/regions-argentine/litoral/chutes-iguazu





0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *