Le Kazakhstan, Almaty, ses montagnes et ses femmes russes musulmanes





Kazakhstan - Almaty

Lors de mes nombreux voyages dans les pays de l’ex Union soviétique j’ai été particulièrement fasciné par la ville d’Almaty au Kazakhstan. Même si ce n’est pas la capitale de ce pays d’Asie centrale, vous allez être surpris de sa modernité et de son dynamisme. Le président actuel, Noursoultan Nazarbaïev, ne cache pas ses ambitions puisqu’il veut que son pays devienne le leader du groupe économique Eurasia qui a été créé à l’initiative du président russe pour contrer l’influence européenne.

 

Almaty est une ville de très hautes montagnes

La disposition géographique de la ville est étonnante. Si vous habitez dans les quartiers bas de la ville, vous êtes pauvre et miséreux, condamné à respirer les gaz d’échappement et la pollution qui s’accumule dans la cuvette formée par les montagnes. Si vous êtes dans la classe sociale de l’élite locale alors vous habiterez le plus haut possible à flanc de montagne le long de la route qui mène à la patinoire Médéo ou Medeu, la fameuse station de sport d’hiver qui se trouve à 17 km de la ville.

Les femmes kazakhes sont mystérieuses

On pourrait tout dire au sujet des femmes russes musulmanes d’Almaty. Elles sont russes car russophones, elles sont musulmanes car le pays est de tradition musulmane (l’influence turque est forte), elles sont aussi asiatiques du fait de la proximité des pays comme la Mongolie ou la Chine. Elles ont également un caractère en acier trempé, c’est ce que je me suis fait dire. Ce qui contraste avec la douceur des femmes ukrainiennes. Almaty étant une ville horriblement chère si vous comparez avec les pays avoisinants, il n’est pas forcément aisé de sortir le soir sous peine de se retrouver ruiné au début de vos vacances. Mais c’est définitivement une destination qui vaut la peine.

Enregistrer





5.00 avg. rating (94% score) - 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *