Les endroits à visiter absolument à Kyoto





Les endroits à visiter absolument à Kyoto

Un séjour à Kyoto est à la fois dépaysant, passionnant et enrichissant. Afin de profiter pleinement de chaque heure passée sur place, il faut savoir où aller et que faire en priorité. En effet, Kyoto est une ville très animée et qui regorge de trésors plus ou moins cachés. Voici donc une petite visite guidée…

 

Kyoto : ses châteaux, temples et sanctuaires

S’il existe bel et bien des lieux qui caractérisent une ville, à Kyoto, ce sont innombrables sites classés au patrimoine de l’Unesco. Les châteaux, les temples et les sanctuaires se comptent par milliers et il est parfois difficile de faire unchoix. En prévoyant un voyage dans la ville de Kyoto, il faut absolument sélectionner des sites tels que le Kiyomizu-Dera qui est de loin le temple le plus visité de toute la ville. Au printemps, la floraison des cerisiers donne au paysage un aspect coloré spectaculaire.

Le sanctuaire de Fushimi Inari est également un incontournable car pas moins d’un millier de tori rouges conduisent le visiteurs au sommet d’une colline. De là, plusieurs sanctuaires plus petits sont accessibles et beaucoup hébergent de nombreux renards.

Enfin, la château de Nijo est porteur d’un pan non négligeable de l’histoire de la région. Il serait dommage de passer à côté. Il s’agit de l’ancien lieu de résidence du Shogun de Kyoto.

A cette liste, s’ajoute sans peine le pavillon d’or, “Kinkakuji”, dont les murs sont entièrement recouverts de feuilles d’or. 30 à 45 minutes suffisent pour visiter le parc et le pavillon. L’idéal étant de s’y rendre en fin d’après-midi, lorsque les rayons du soleil viennent le frapper directement, faisant ressortir toute la beauté de cet édifice.

 

Iwatayama, le parc aux singes

Les curieux et les amoureux de la nature ne seront pas en reste avec ce parc qui abrite de nombreux singes macaques. Ces facétieux animaux ont un jour choisi d’y élire domicile et depuis, les générations se succèdent pour le plus grand bonheur des touristes qui peuvent les observer tout à loisir.

Le lieu est généralement très populaire auprès des plus jeunes qui n’ont pas tous les jours l’occasion d’approcher de tels animaux. Prudence tout de même, observer ces macaques est fascinant et amusant mais mieux vaut garder ses distances car ils peuvent parfois se montrer un peu agressifs.

 

A côté de Kyoto : la forêt de bambous d’Arashayama

A certaines périodes, le lieu est encombré de touristes mais il n’en reste pas moins très accueillant. Un chemin serpente au coeur de cette forêt, bordé de part et d’autre, par des bambous gigantesques s’élevant vers le ciel.

Les photographes amateurs éviteront toutefois d’y aller en fin de journée, lorsque la lumière a bien du mal à filtrer entre les bambous. Les conditions y sont alors difficiles pour réaliser de beaux clichés.

En fin de matinée ou début d’après-midi, la promenade en devient magique. Une ambiance zen et presque irréelle emporte le promeneur dans une déambulation vraiment unique au coeur d’une nature insolite.

 

Enregistrer





0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *